Le stoffen spektakel késseucè?

Le Stoffen Spektakel, pour les accrocs aux tissus, c’est un peu le festival de Gerardmer des amateurs de fantastique, le bol d’or des motards, les Eurock’ des festoches. Le Stoffen Spektakel, c’est dans un hangar immense, Plein de marchands de tissus flamands et Hollandais, qui sillonnent les flandres et le nord de la France pour te vendre du rêve en rouleau. A Lille, j’y suis déjà allée deux fois, en mai dernier, et ce samedi 1er décembre. La première fois, je l’ai DE-VA-LI-SE. La deuxième fois, aussi. Un peu.

L’avantage quand c’est la deuxième fois que tu y vas, c’est que tu sais pertinemment qu’il y a des stands qui vont te faire envie, mais qu’il faut fuir. Vite. Genre le stand de jersey à 3€ le  mètre, tu le vois, tu cours. Parce que oui, le prix est sympa, mais en hiver, le jersey, il est fin comme la mort, et en été, le synthétique, ça pue. En plus t’en as encore dix mètres qui te bouffent un stère sous ton bureau (oui c’est un graaaaaaand bureau!). Donc là tu oublies.

Par contre, il y a des stands qui ne s’oublient pas, et LA, c’est carte blanche, lachage, craquage, roulage dans les rouleaux (que c’est beau), snifage de matos, et tutti quanti. D’ailleurs, je crois que le jeune homme qui m’a servie ne s’en est toujours pas remis tellement je l’ai fait courir partout à coup de « lui, lui, lui, lui ,lui.. non pas lui, lui… à pis si lui aussi tiens… Un mètre de chaque hein on est d’accord?? ok lui aussi, pis lui, et lui deux mètres, pis lui aussi… Euuuuuuuh… J’ai combien de mètres là en tout???? Ok, bon ben lui aussi, pis lui et lui, et lui là… et celui là en gris aussi…  »

Et puis il y a les merveilles. Ces petits trucs que t’avais pas vus, t’as déjà payé, creppé le chignon à trois mamies patcheuses pour qu’elles bougent leur caddie poireau (que t’as trop la haine d’avoir oublié parce que t’as mal aux doigts tellement tes sacs sont lourds), et là, le Graal, la musique claironnante, les étoiles dans les yeux, le filet de bave, le temps qui s’arrête. TU SAIS PAS OU TU VAS LE METTRE TON TRUC! T’as plus de place, mais IL TE LE FAUT. Parce que tu l’as repéré y a des mois en photo dans un magazine biélorusse sur le quai de la gare et que depuis il te hante.

A la fin, une fois que t’as ta merveille, le dentier piqué à la patcheuse et un stère de plastoc qui pendouille à tes bras, tu deviens économe. Tu te sens Rambo ds la forêt amazonienne (oui je sais c’est pas là qu’il est mais après tout, qu’est-ce qu’on en sait, on est pas TOUJOURS derrière lui si?), Ludovic et Samuel sur la route des grands fauves, et j’en passe. Mais au final, quand même, t’es fière de toi, d’avoir survécu à la jungle des gonzesses en furie (OUI, je n’ai vu QUE des femmes acheter, et des maris raler. C’est comme ça…), et il ne tarde qu’une chose : rentrer chez toi. Parce que déjà t’as mal aux bras. Tes bouts de doigt sont tout bleus. T’as mal aux pieds. Et puis t’as envie de partager tes trouvailles, aussi! Pouvoir crâner devant le Prince Presque Charmant qui s’en pète un peu. Et puis plier, déballer, arranger, ranger, photographier, trier, re-trier, re-retrier, te dire que bon allez un dernier tri…

Bon, alors le Stoffen Spektakel, j’en ai ramené quoi? Quasiment que du coton. Les voila :

Les cotons étoilés

Les cotons étoilés

Les cotons fleuris

Les cotons fleuris

Les cotons à pois

Les cotons à pois

Les motifs géométriques, faux unis...

Les motifs géométriques, faux unis…

Et puis il y a eu le drame, le stand des demis yards à un prix qui te fait claquer des dents. Là ça donne ça : du kitch en veux-tu en voila!

Les motifs retro - kitsch

Les motifs retro - kitsch

Les motifs retro – kitch

Les motifs retro - kitsch

Les motifs retro - kitsch

Et ma merveille, la voilà : un coton enduit Kitch à souhait! Pour tout te dire, je ne sais même pas combien je l’ai payé, tellement je le voulais, il m’appelait!

Coton enduit retro-kitsch

Coton enduit retro-kitsch

J’ai aussi craqué pour un jersey tout doux, aux motifs tout mignons…

Jersey mouton

Jersey mouton

Coté mercerie, j’ai été très sage, dans la mesure où je n’en manque mais alors PAS DU TOUT. je me suis juste jetée sur un cutter rotatif, des aiguilles à jersey, de la vlieseline, du bord cotes…

la mercerie

la mercerie

bord cote

bord cote

… et encore du kitch. Un joli transfert que je sais déjà où mettre…

transfert esprit retro

transfert esprit retro

des transferts

des transferts

Et puis il y a eu le drame. Cet organza qui ne sera ni plus ni moins que ma nappe d’apéro pour noël. En soit c’est pas un drame, non, le drame, c’est les gens bizarres que l’on croise à ce stand. Je n’en dirai pas plus par pudeur pour mes yeux impregnés à jamais de cette vision terrible. M’enfin bref, je l’ai, c’est le principal.

Organza étoilé

Organza étoilé

Voila, maintenant tu sais tout de ma trépidante virée, tu seras contente d’apprendre que je vais peut être lancer un petit concours sur le blog, bientôt. très bientôt. I am the king of the teasing.

Alors, toi aussi tu baves sur ton écran????

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s