Quand la japonite s’abat sur moi.

Ce n’est ni la première ni la dernière fois qu’un tel mal s’empare de moi… Cycliquement, ça me prend, comme un coup de pied aux fesses comme on dit chez moi. J’ai envie de sortir mes livres de couture japonais. ET quand je sens l’envie me prendre, je sais que ça tourne mal. Je passe des heuuuuuuuuuuuuures à trifouiller les pages, admirer, m’impregner, hésiter, demander au presque prince charmant ce qu’il voudrait que je couse pour notre fille. Ca c’est la mauvaise idée… 3j’aime bien ça, pis ça, pis ça aussi.. ça mouof ou alors avec un autre tissu non? ». Du coup, je me retrouve a avoir envie de tout coudre, en meme temps, et comme je deteste décalquer les patrons, je me retrouve à me convaincre qu’il est plus raisonnable de tout décalquer d’un coup, donc de tout couper d’un coup, donc de toute coudre d’un coup. Et après je me retrouve avec 175 modeles japonais à vous exposer d’un coup. Mais promis, je vais y aller un par un…

DSC_0564

Combishort f du livre japonais Petites filles modeles

Flex pu rouge Happyflex

Flex pu rouge Happyflex

DSC_0566

popeline grise tissus papi biais rouge textiloisirs biais Ellie ruth rouge la Droguerie biais mirabelle stragier

popeline grise tissus papi
biais rouge textiloisirs
biais Ellie ruth rouge la Droguerie
biais mirabelle stragier

DSC_0568

J’ai commencé par le combishort. Et comme le combishort, c’est pas mon genre de couture, j’ai décidé d’utiliser des couleurs étrangeres à ma palette habituelle… Du gris, du rouge. du pas flash, mais pour finir, j’aime bien…

Edit : des photos du combi porté!

DSC_0566

« Maman, j’ai pas très très envie de faire des photos là… »

DSC_0567

DSC_0568

DSC_0573

Si c’était à refaire : j’allongerais le buste de dix bons centimètres, et je trouverais un autre moyen pour faire les bretelles… Avec cette longueur là, on a le choix entre un déballage de tétés ou un short qui rentre dans les fesses. Et le troll ne SAIT PAS retirer son short des fesses discretement, l’ensemble du quartier est au courant… Quant aux bretelles, ça tombe, ça glisse, ça gene, et le troll rale tant et si bien que j’ai du faire un nouage croisé dans le dos… Mais du coup impossible pour la mini-greluche d’aller aux toilettes « toute seule comme une grande », et ça, ça la vexe un peu… Bref, en fait, je recommencerai pas…

Publicités

6 réflexions sur “Quand la japonite s’abat sur moi.

  1. sinon y’a le très sympa combishort de M compagnie (patron gratuit sur le net) moi j’ai fait celui là et c’est vrai que le buste est court

  2. Pingback: Aujourd’hui, c’est paparazzi! | unpetitcassandrillon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s